Démystifier l’univers de la création d’entreprise : démêler les termes techniques

par | Avr 26, 2024 | Start-Up

Démystifier l’univers de la création d’entreprise et le jargon entrepreneurial n’est pas une mince affaire, mais nous sommes là pour cela. Voici un guide pratique pour décoder la complexité en simplicité.

Phase 1 : L’idée d’entreprise

Au début, tout entrepreneur se retrouve avec une idée, à laquelle il doit donner corps et substance. De l’idée à la concrétisation, il y a un parcours semé de termes qui, pour le non-initié, peuvent paraître arcaniques. Des termes tels que “le business model”, “le market fit”, “lean startup” ou “pivot” sont autant de pièces de ce puzzle. Ce qu’il faut comprendre ici, c’est que chaque idée d’entreprise a besoin d’un modèle commercial viable, c’est-à-dire un moyen de gagner de l’argent, et d’un marché sur lequel opérer.

Phase 2 : Le financement

Financer une entreprise, c’est amasser le capital nécessaire pour se lancer. Et là encore, le jargon peut être écrasant. Des termes comme “amorçage”, “valorisation”, “capital-risque” ou “levée de fonds” font partie du vocabulaire financier. Il est essentiel de comprendre que la recherche de financement se fait souvent en plusieurs étapes, et que chaque source de financement a ses propres exigences. Il est également important de noter que la valeur d’une entreprise n’est pas qu’une simple question de chiffres, mais aussi une question de potentiel de croissance.

Phase 3 : La création

Une fois le financement en place, il est temps de mettre en oeuvre l’idée. Des termes comme “statuts”, “SARL”, “SAS”, “immatriculation” ou “capital social” font leur apparition. Là aussi, il est crucial de comprendre que le choix de la structure juridique de votre entreprise aura des implications sur le fonctionnement de l’entreprise, les responsabilités des associés et le régime fiscal applicable.

Phase 4 : Le développement

Enfin, une fois l’entreprise créée, l’objectif est de se développer. Parler de “croissance organique”, “d’acquisition d’utilisateurs”, de “churn” ou de “ROI”, c’est parler du fait de gagner de nouveaux clients, de les conserver et de mesurer l’efficacité de chaque euro dépensé.

En bref, déchiffrer le jargon entrepreneurial peut paraître une tâche ardue, mais c’est aussi une clé pour comprendre le monde de l’entreprise au sens large. Chaque terme a son importance et comprendre ces termes, c’est comprendre comment une idée peut devenir une entreprise prospère.