logo
logo

Quitter un CDD pour lancer sa Start-up : folie ou génie ?

par | Juin 25, 2024 | Start-Up

Témoignages de ceux qui ont franchi le pas

De nombreux entrepreneurs ont quitté leur CDD pour se lancer dans l’aventure de la start-up. Prenons l’exemple de Julie, une ancienne cadre dans le marketing. Elle a quitté un poste confortable pour créer une entreprise de coaching en ligne. Son pari était risqué, mais après juste deux ans, elle a réussi à multiplier son revenu par trois. Selon Julie, “la liberté et la possibilité de donner vie à mes idées étaient des motivations bien plus fortes que la sécurité de l’emploi”.

Un autre exemple marquant est celui d’Arnaud, ingénieur informatique, qui a créé une application de livraison de repas. Arnaud raconte que le plus dur n’a pas été de quitter son CDD, mais de convaincre sa famille et ses amis de son projet. Toutefois, après six mois difficiles, son application a été rachetée par un grand groupe.

Les risques et avantages comparés

Quitter son CDD possède des avantages indéniables. En tant qu’entrepreneur, on profite d’une liberté totale et on peut donner vie à nos idées sans les contraintes d’un poste salarié. On a également la possibilité de toucher des revenus illimités, ce qui n’est pas possible avec un salaire fixe.

Cependant, les risques sont bien réels. Le premier est l’absente de revenu fixe. Si l’entreprise ne marche pas, on peut se retrouver rapidement en difficulté financière. Il y a aussi le stress permanent lié à la gestion de l’entreprise, la solitude de l’entrepreneur, et la charge de travail souvent très supérieure à celle d’un CDD.

Nous conseillons de ne pas quitter son CDD sans avoir un plan solide et un soutien financier pour au moins les premiers mois de lancement.

Conseils pratiques pour réussir sa transition

Pour ceux qui se sentent prêts à franchir le pas, voici quelques conseils pratiques :

  • Valider son idée : Avant de quitter son emploi, il est crucial de valider son idée de start-up. Réaliser des études de marché, des prototypes et obtenir les premiers retours clients peut assurer que le projet a une chance réelle de succès.
  • Avoir des économies : Il est prudent d’avoir de quoi vivre pendant au moins six mois sans revenu. Beaucoup d’entrepreneurs sous-estiment le temps nécessaire pour commencer à générer des revenus.
  • S’entourer des bonnes personnes : Conserver un réseau professionnel actif et rechercher des conseils auprès de mentors peut faire la différence.
  • Préparation administrative : La création d’entreprise implique des démarches administratives. Se former ou se faire accompagner peut éviter des erreurs coûteuses.

En conclusion, quitter un CDD pour se lancer dans la création d’une start-up peut être une décision soit extrêmement gratifiante, soit risquée. Chaque parcours entrepreneurial est unique et demande une préparation minutieuse et une grande capacité d’adaptation. Une bonne préparation et des ressources adéquates peuvent maximiser les chances de succès et rendre cette transition plus gérable.